Desarchitecturé

Pour la quatrième fois depuis le début de cette formation, je débarque sur un nouveau site. Nouveaux locaux, nouveaux collègues, nouveaux horaires, nouvelles habitudes… je pourrai m’étendre sur ma mauvaise capacité au changement ou sur l’immuabilité de certaine coutume en entreprise pourtant, ce qui m’a le plus frappé aujourd’hui, c’est l’architecture de ces nouveau lieu. Un peu comme si un architecte bourré avait suivit les plan extrait d’un rêve de Terry Gilliam.

Ainsi, les couloirs n’existent pas alors que certain bureau comptent jusqu’à cinq porte. Des escaliers débouchent sur un mur ou, au contraire, arrive en plein milieu d’une salle. Un peu comme l’ascenseur, lui aussi positionné au beau milieu d’un bureau (se trouvant ainsi coupé en deux (les employé peuvent donc faire le tour ou appeler l’ascenseur, qui s’ouvre des deux coté, pour le traverser et aller de l’autre coté de la pièce)).

Pour l’instant, impossible pour moi d’aller réellement ou je le souhaite…

Poutrer du zombie

Depuis longtemps j’avais plus ou moins tourné la page « jeux vidéo ». Premièrement, je n’ai jamais été un excellent joueur et, deuxièmement, même si j’apprécie, cette activité à tendance à prendre du temps.

Or, pour mon anniversaire, on m’a offert une console. Et même si je n’ai pas vraiment le temps, même si je suis toujours mauvais, même si j’avais arrêté depuis des années… putain, c’est toujours cool de buter des zombies.

Décision du jour

J’ai absolument et définitivement décidé d’arrêter d’écouter les discourt (et conseil) sur « la moralité de la société, le bien et le mal, les gens qui n’ont aucun respects et qui profitent » venant de personnes qui téléchargent.

Ce serait comme écouter un discourt sur l’amour entre les peuples fait par Hitler, suivre les conseils de conduite de James Dean ou décorer sa maison comme le fait Valerie Damidot.

Edit du 04/09/11 : J’exagère peut être un peu. Mais je côtoie quotidiennement au boulot une personne qui passe sont temps à me dire que les gens profitent de tout, qu’ils n’ont plus de valeurs ni de respect pour les choses qui doivent se gagner et s’acquièrent en travaillant (et non s’obtenir facilement). Et cette même personne télécharge.

De mon coté, je ne pense pas que le piratage soit forcement un acte négatif.

Report de culture

Par un hasard assez inexplicable (en fait si : je suis une grosse larve qui ne fait pas les changement d’adresse) il se trouve que je reçois encore certain des magazines auxquels je suis abonné chez mes parents (ce qui, en soit, ne me pose pas de problème), en l’occurrence, Rock hard et Première (oui, je sais, première n’est pas un magazine de cinéphile, ça ressemble à un magazine people ect etc… mais, tout d’abord, il n’est pas cher et, en plus, je ne cherche pas des avis éclairés mais un support claire et concis qui offre un panorama de ce qui sort au cinéma).

A chaque fois que je prends possession de ces deux magazine, il y a forcement des tas de truc que j’ai envie de découvrir et encore plus dont je n’ai jamais entendu parler. En gros, je me sens culturellement à la ramasse et pas suffisamment riche pour accéder à mes envie de culture. Or, la dernière fois que j’ai vu mes parents, ils m’ont ramené trois numéros de chaque magazine….

La vie culturelle est un océan et je suis une pauvre éponge de mer.

Message subliminal

Quand je me trouve sur le site, il m’arrive  dans manger dans le self de mon entreprise. Je me suis aperçu hier (alors que je fréquente les lieux depuis plus de 6 mois) que la rampe permettant de poser le plateau jusqu’à la caisse, est ornée d’une frise discrète comprenant des dessins approximatif d’aliments et de couverts mais aussi des mots tels que « délicieux », « excellent », « succulent » ou encore « bon repas » et « bon appétit ».

Je pense qu’on veut nous faire passer un message.

Grenade/Guarana

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j’avoue avoir un odorat plus que pitoyable. Impossible de faire la différence entre plusieurs parfums, inaptitude a détecter un plat qui brûle, dernier du groupe déceler une odeur pestilentiel…

Cependant, même si l’odorat n’est pas mon sens le plus développé je possède la « capacité » de sentir l’inapproprié. En fait, lorsque des odeurs ne sont pas adéquations avec leur fonction, il arrive que je m’en rende compte. Un déodorant qui tend un peu trop vers le produit à chiottes, une lessive qui s’approche de produit pour le sol…

En ce moment, suite à mon instinct d’innovation en matière d’achat de produits ménagers, j’ai l’impression de faire la vaisselle avec un gros paquet de bonbons acidulés.

Problème de voiture

Vous êtes plus ou moins habitué à ce que j’ai des problèmes avec ma voiture du coup, je décide de changer un peu : maintenant, j’ai des problèmes avec la voiture des autres.

Rappelez vous, il y a quelque mois de ça, à mon grand soulagement je vendais ma corsa pour une modique somme aux voisins de ma
belle-mère. L’un des deux a payé par chèque et ils se sont entendu pour que je fasse les papiers à son nom.

Six mois plus tard, la voiture n’a pas bougé et aucune démarche n’est entamé auprès de la préfecture. Et surtout ces deux la ne peuvent plus ce voir et se disputent, entre autres, mon ex voiture. Après avoir alerté mes beaux parent, celui à qui je n’avais pas fait les papier a essayé de m entourlouper pour que je les refasse à son nom (en m’affirmant qu’il n’y aurai pas de problèmes puisqu’il comptait faire immatriculer la caisse dans un autre département). Devant mon refus il est tout de même parti avec le véhicule.

De mon coté, j’ai passé deux jours à stresser à cause de la voiture d’un autre…