Le fatras d’Halloween

Vous l’aurez sans doute remarqué mais ce blog a de plus en plus de mal pour se mettre à jour. Du coup, cette chronique, habituellement destinée aux samedis se voit exceptionnellement balargée un lundi (surtout parce que la moitié des liens n’auront plus le même impacte après cette date).

Peinture : les classiques revisités (via DC/Marvel).

Costume : le kidnappeur, un must pour halloween.

Petites annonces : canapés à vendre.

Actualité : une vie de chômage.

Pub : Axe et les zombis.

Desarchitecturé

Pour la quatrième fois depuis le début de cette formation, je débarque sur un nouveau site. Nouveaux locaux, nouveaux collègues, nouveaux horaires, nouvelles habitudes… je pourrai m’étendre sur ma mauvaise capacité au changement ou sur l’immuabilité de certaine coutume en entreprise pourtant, ce qui m’a le plus frappé aujourd’hui, c’est l’architecture de ces nouveau lieu. Un peu comme si un architecte bourré avait suivit les plan extrait d’un rêve de Terry Gilliam.

Ainsi, les couloirs n’existent pas alors que certain bureau comptent jusqu’à cinq porte. Des escaliers débouchent sur un mur ou, au contraire, arrive en plein milieu d’une salle. Un peu comme l’ascenseur, lui aussi positionné au beau milieu d’un bureau (se trouvant ainsi coupé en deux (les employé peuvent donc faire le tour ou appeler l’ascenseur, qui s’ouvre des deux coté, pour le traverser et aller de l’autre coté de la pièce)).

Pour l’instant, impossible pour moi d’aller réellement ou je le souhaite…

Fantasme caché

– Concierge baise dans l’escalier

– Casting de concierges sexy

– Concierge me sus

– Concierge me suce

– Elle baise dans l’escalier devant la concierge

– Concierge baise un juif

– Concierge classée X

Quand je regarde mes statistiques de visite, je me dis qu’il existe un fantasme inconnu du grand public : la concierge.