Hasard à la con

Je ne crois pas vraiment à la chance ou à la malchance mais plutôt au hasard. En fait, si un élément de ma vie est en mesure d’ébranler ce concept, c’est ma voiture.

Vous savez que 2 jours avant le début de mon nouveau travail/formation, j’ai été percuté par un camion. S’en suit un mois d’aller et retours entre le garagiste agréé et mon expert, de coups de fils à mon assurance et de moultes autres péripéties. Dernière en date : Au mois d’avril, j’avais fait changer mes pneus avants. A priori, aucun problème sauf que mon garagiste m’avait monté deux pneus différents (que j’ai donc du faire changer pour passer au contrôle technique).

Aujourd’hui, alors que je récupère ma voiture, je m’aperçois qu’une ampoule reste en permanence allumée dans le coffre et surtout que mon siège n’a pas été réparé. En gros, le dossier reste coucher donc je conduis sur un pouf.

Bref, bien que je ne sois pas responsable de l’accident, j’ai actuellement déboursé 900 euros de ma poche, je dois encore aller voir mon garagiste agréé pour régler ces problème de fauteuil et d’ampoule et surtout, je n’ose plus m’arrêter au feux oranges. Avant je me disais : « peu importe qu’ils me percutent, c’est de leur faute, je suis couvert« . Maintenant je me dit : « si un jour, je m’achète une voiture neuve, je recommence à m’arrêter à l’orange« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s