Problème de voiture

Vous êtes plus ou moins habitué à ce que j’ai des problèmes avec ma voiture du coup, je décide de changer un peu : maintenant, j’ai des problèmes avec la voiture des autres.

Rappelez vous, il y a quelque mois de ça, à mon grand soulagement je vendais ma corsa pour une modique somme aux voisins de ma
belle-mère. L’un des deux a payé par chèque et ils se sont entendu pour que je fasse les papiers à son nom.

Six mois plus tard, la voiture n’a pas bougé et aucune démarche n’est entamé auprès de la préfecture. Et surtout ces deux la ne peuvent plus ce voir et se disputent, entre autres, mon ex voiture. Après avoir alerté mes beaux parent, celui à qui je n’avais pas fait les papier a essayé de m entourlouper pour que je les refasse à son nom (en m’affirmant qu’il n’y aurai pas de problèmes puisqu’il comptait faire immatriculer la caisse dans un autre département). Devant mon refus il est tout de même parti avec le véhicule.

De mon coté, j’ai passé deux jours à stresser à cause de la voiture d’un autre…

hommes/femmes

Lea dit : Le mâle est un accident biologique ; le gène Y (mâle) n’est qu’un gène X (femelle) incomplet, une série incomplète de chromosomes. En d’autres termes, l’homme est une femme manquée, une fausse couche ambulante, un avorton congénital. Être homme c’est avoir quelque chose en moins, c’est avoirune sensibilité limitée. La virilité est une déficience organique, et les hommes sont des êtres affectivement infirmes.
David dit : Les trisomiques ont un chromosome de plus, ça n’en fait pas d’eux des génies…

DTC

By Disney

Comme je le disais hier, je suis retourné (partiellement) à mon ancienne activité. Le problème, c’est qu’elle m’a attendu. En fait, tout est plus ou moins comme je le laissé en partant sauf que les dossiers ont continué a arriver au fils des mois.

J’ai l’impression de rejouer une scène de merlin l’enchanteur sauf que la vaisselle de moustique est remplacée par de la paperasse et qu’aucun gentil barbu ne va venir me filer un coup de main.

3 ème sous sol

Tous comptes fait, il a été décidé que je suivrais ma formation en alternance c’est à dire que je partage ma semaine entre les taches incombant à mon statut de « professionnalisation » et ce que je faisais il y a encore quelques mois, à l’époque ou j’étais un jeune CDD sans avenir. Pour simplifier tout ça, ces deux activités sont géographiquement séparées.

Bref, ce matin, je retournais dans mon ancien service, se trouvant dans un bâtiment comprenant un parking (le fameux parking dans lequel je cause des accidents) et que, pour sortir de ma voiture, en posant ma main sur le volant, je plante un énorme coup de klaxon.

Oui, oui. C’est moi le pataud. Je suis de retour.

Ironie géographique

Il y a un an et demi, j’ai quitté (poussé vers la sortie) mon travail afin de me lancer dans le grand bain de la recherche d’emploi, persuadé que j’allais réussir à me vendre pour aboutir dans un job un peu mieux payer et plus en adéquation avec mes compétences et mon niveau d’études.

C’est amusant de constater qu’un an et demi après, non seulement tous mes espoirs ont été démoli consciencieusement mais qu’en plus, je travail juste en face du magasin qui m’a évacué.