Anecdote 48 : rien à voir avec les livres

Au départ l’affaire avait pour nom : « Fabrique de biscuits de Reims et de bonbons secs« . Ensuite elle pris le nom de ses créateurs Jean-Romain Lefevre et Pauline-Isabelle Utile pour devenir « Lefevre-Utile » puis d’abréger en la simple marque LU.

Publicités

3 réflexions sur “Anecdote 48 : rien à voir avec les livres

  1. Thé Citron dit :

    De Reims ??

    LU, c’est pas Nantes ?

  2. Papillote dit :

    ah ! pour une fois je le savais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s