Diversité dans des petites cases

Le rapport « médias et diversité » réalisé par le club Averroes se penche sur la pluralité ethnique à la télé. Je ne m’étendrais pas sur la discrimination positive ni sur ce que je pense de la représentativité à la télévision car ce n’est pas vraiment l’objet de ce post (mais vous pouvez lire un article intéressant ici). Je souhaite juste partager avec vous cette phrase magnifique et pleine d’ouverture du président d’Averoesse, Amirouche Laidi : « quand on recrute des blonds aux yeux bleus pour présenter des musiques diverses, c’est qu’il y a un problème« .

.

.

Je vous laisse quelque minute pour savourer la phrase

.

.

Par « musiques diverses » comprenez : musique issus de la diversité culturelle et ethnique

.

.

« quand on recrute des blonds aux yeux bleus pour présenter des musiques diverses, c’est qu’il y a un problème ». C’est vrai. Il a raison. Parce que, ça commence comme ça et après il y a des non-japonnais qui cuisinent des sushis, des gens qui n’habitent pas en Afrique qui jouent de percutions et on arrive à des aberrations du genre des Irlandais pas roux qui n’aiment pas la bière. Après tout cette musique produite par des beurre qui brulent des voitures ou des black qui aiment le poulet/banane ne saurait être présentée par des blancs, blonds aux yeux bleus (descendant certainement de familles germaniques ayant activement participé à l’esclavage, la colonisation et  l’extermination des juifs). 

Alan Moore disait « qui nous gardera de nos gardiens ». Cette phrase s’applique parfaitement à la circonstance car comment faire si ceux qui veulent faire aimer la diversité sont bourrés de préjugés ?

Publicités

3 réflexions sur “Diversité dans des petites cases

  1. bbflo dit :

    c’est très exactement ce que je pense… mais en mieux dit !

  2. Juda dit :

    Très bien dit.

    Ce qui est le plus pathétique, c’est qu’ils utilisent le nom du grand penseur Avérroes qui bien qu’arabe a très bien commenté la pensée du grec Aristote…

    « Le savoir acquis dans un pays étranger peut être une patrie et l’ignorance peut être un exil vécu dans son propre pays », Averroès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s