Conversation de boulot #3

Elles : Mais alors, qu’est ce que tu manges pour le réveillon puisque t’es difficile.

Moi : Je ne suis pas difficile. S’il n’y a pas le choix, je mange mais  en l’occurrence, huîtres, saumon, fois gras et compagnie ce n’est pas un repas de fête pour moi.

Elles : Et donc, tu manges quoi ?

Moi : Ma petite femme s’est arranger pour que j’ai un steak avec des pommes de terre sautées. Joie !

Elles : Et qui va te le cuire ? Tu préfères que ce soit ta femme ou ta belle mère ?

Moi : Je ne sais pas. C’est même peut être moi qui vais me le faire…

Elle 1 : Alors, la, je peux pas.

Elle 2 : Le soir de Noël.

Elle 1 : C’est limite intolérable.

Elle 2 : Moi, je ne ferrais jamais une chose pareille.

Moi : En même temps, ce n’est que cuire un steak.

Elles : Oui, mais c’est le soir de noël. Les autres soirs, à la rigueur je veux bien mais là…

Moi : Toujours est il que ma belle mère prépare tout un repas, je prends un truc particulier, c’est limite normal que je file un coup de main.

Elles : Non mais attends, cuire un steak, ça prend 2 minutes. Elle peut s’organiser pour te le faire, c’est pas la mort.

Moi : Justement, c’est pas la mort que je me le fasse moi-même.

Elles : Non. Pas un soir de fêtes.

Moi : Mais alors vous, vous allez débarquer dans vos famille, mettre les pieds sous la table et attendre d’être servies.

Elles : Non. On va filer un coup de main.

Moi : Donc, si je synthétise votre pensé, pour vous, c’est normal que les femmes soient au fourneaux quand les hommes se détendent. Mais vous êtes carrément machistes.

Elles : Non pas du tout. La c’est Noël donc c’est particulier.

Moi : Mais donc, pour un cas particulier ça vous parait normal que ce soit les femmes qui bossent ?

Elles : Tu peux faire le choqué mais c’est ça les relations de couple. Et puis, tu peux dire ce que tu veux mais les mecs aiment bien que leurs femmes gèrent la bouffe et le ménage. Et c’est un peu notre rôle.

Moi : …. Je ne suis absolument pas d’accord, mais comme mon avis ne va pas compter parce que je n’ai pas d’enfant, que je suis plus jeune et que vous me prenez pour un simplet, je me contenterai de dire que des générations de féministes doivent être en train de bouffer leurs soutifs en vous écoutant.

Elles : Tu dis vraiment n’importe quoi. C’est comme ça la vie, réveille-toi.

Publicités

10 réflexions sur “Conversation de boulot #3

  1. Buster Casey dit :

    Et maintenant, elles se mettent à deux ??

  2. mllelouise dit :

    elles sont réelles ? pour de vrai ? sans déconner ?

    parce que le soutif c’est à elles qu’il faut le faire avaler, et de force …

    et sinon tu as cuit ton steak toi même, finalement ?

  3. dit :

    Ce qu’elles disent, c’est même plus une question de sexe, c’est une question de respect. Qu’elles pensent différemment de toi, c’est leur problème, mais qu’elles te prennent de haut en pensant
    t’apprendre la vie, c’est carrément insupportable. Je trépigne…

  4. Lizly dit :

    Définitivement, mais ARRETE de leur parler !!!!

  5. L'Anonyme dit :

    Ca doit être ca.

    Je ne suis pas une femme parce que je m’insurge contre ce qu’elles disent !! ^^

  6. Thé Citron dit :

    En fait, ce sont des femmes de 1850 qui se sont téléportées en l’an 2010. Y a pas d’autres solutions. Nan parce que pour avoir ce genre de pensées, j’vois pas hein… C’est vrai que c’est normal
    que la femme fasse le ménage, la cuisine, le lit, les courses etc etc. p’tain,, ça me blase ce genre de conversation !

     

    IGNORE LES ou alors essaie de t’y prendre autrement pour qu’elles comprennent qu’elles sont graves !

  7. Thé Citron dit :

    L’égalité des sexe, ça doit pas leur parler alors….. -_- »

  8. bbflo dit :

    oh nan mais quand même, y’a un nid de connes dans ta boîte ? il font une expérience et ont regroupé toutes les gourdasses dans un même lieu ? c’est pas dieu possible d’être aussi tarte, j’admire
    ta patience, d’aller quand même au bout de la discussion (par ailleurs globalement inintéressante, franchement)

  9. bbflo dit :

    juste une question, parce que je viens de lire tes réponses plus haut et notamment je suis interpelée par le « tu n’aimes pas ta copine car tu la laisses fumer ». Mais elles ont quel âge, ces nanas
    ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s