Comment passer pour un boulet pendant la première semaine de travail. Leçon 5

Toi aussi tu te demandes comment faire pour passer pour un branquignol aux yeux de tes collègues lors de ta première semaine et mettre la fin de ton CDD à tenter de prouver le contraire ? Ces indications sont faites pour toi.

A la fois parce que je n’ai rien fais de notable mais aussi parce qu’il faut savoir reconnaître ses maîtres en matière de branquignolardise, revenons sur la réunion de pré-embauche à laquelle j’ai assisté. A la fin de la présentation, le RH à fait un tour de table pour savoir qui, parmi les chômeurs présents, pouvait être interessé par le poste. A ce niveau la, une clarification s’impose : je n’adhère pas du tout à l’idée qu’un chômeurdoit accepter n’importe quel boulot sous prétexte qu’il en cherche un. Par contre, il y a des manières de refuser mais si vous voulez passer pour un faignant, voici quelques idées :

– en fait, je cherche un travail en plein air

– moi, je suis venu parce qu’on m’a dit de venir

– bof bof bof… ch’ais pas

– Ça commence trop tôt et ça finit trop tard.

– Ça m’intéresse énormément mais je vis à 30minutes alors ce n’est pas possible.

Même moi je n’aurais pas osé.

Publicités

11 réflexions sur “Comment passer pour un boulet pendant la première semaine de travail. Leçon 5

  1. Julhya dit :

    Alors aujourd’hui, pas d’excuse : je ris trop pour réfléchir : « Je suis venu parce qu’on m’a dit de venir », c’est bon ça !! Et tellement sincère =)

  2. Papillote dit :

    je l’ai aussi entendu le « je suis là parce qu’on m’a dit de venir » et « 30min » s’il était à Paris, il dirait que c’est peu !

    j’adore tes leçons de travail

  3. De passage dit :

    J’aurais aimé entendre le fameux « je peux pas j’ai piscine à 16h30 ».

  4. Thé Citron dit :

    J’trouve ça fou !!

    Je crois qu’au jour d’aujourd’hui, faut vraiment être stupide pour refuser un travail. La vie est de plus en plus chère, les aides financières ne suivent pas. Y a des moments, faut savoir faire
    des concessions…

  5. bbflo dit :

    elles me font bien marrer, toutes ces réponses !

    un peu dans le même ordre d’idée, je suis allée la semaine dernière à un entretien d’embauche pour faire un inventaire pendant quelques heures. Et le type me demande ce qui me motive pour le
    poste.

    1/ son poste je m’en fous royal et je ne vois pas bien qui peut être « ultra intéressé » par un poste de 5 heures totalement inintéressant, payé au smic et sans aucune possibilité de cdd ou cdi
    derrière

    2/ qu’est-ce qui peut bien te motiver à aller compter des boîtes pendant 5 heures, franchement ?

    je m’étais pourtant préparée à cette question, mais ça m’a quand même faite sourire. (parce que Pôle Emploi peut me radier, je m’en bats l’oeil, ils ne me filent rien donc je pense même que je
    vais peut-être les envoyer bouler à mon entretien de demain si je suis de mauvais poil)

  6. Papillote dit :

    thé citron : je pense plutôt le contraire : faut être stupide pour accepter n’importe quel boulot comme moi… surtout quand on a fait de longues études.j’ai un entretien lundi, le boulot est
    bien mais avec des horaires impossibles,  loin de chez moi, à temps partiel (15 heures)! comme d’hab je passe pour une tarée d’accepter…

  7. Papillote dit :

    si on accepte tout et n’importe quoi, il n’existera bientôt plus que des jobs partiels et mal payés comme le mien ! pourquoi les employeurs proposeraient-ils mieux, si y a un couillon pour
    accepter de mauvaises conditions de travail ?

  8. Thé Citron dit :

    Ta position se défend Papillote mais le truc c’est qu’au bout d’un moment, quand t’as un loyer à payer etc ben je crois qu’on peut difficilement faire la fine bouche !

  9. Papillote dit :

    le pôle emploi ne m’a toujours pas donné d’indemnité depuis deux mois de chômage, sûrement pour me forcer à prendre le premier boulot  venu comme je fais d’habitude. J’essaie de résister !
    Au pire, ma mère me prête de l’argent en attendant… je n’ai pas fait des études pour prendre des boulots sans qualifications. A ce moment là, ceux qui n’ont pas de diplômes, ils leur reste quoi
    comme travail s’ils se le font piquer par les bac +5 ?

  10. C’est vrai! Les RH faut mieux leur dire qu’on lit freud, qu’on veut participer a la prochaine sortie de groupe et qu’on a un gros défaut! On adore le chocolat! ça marche a tous les coups!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s