Mythes et légendes

Et si, en réalité, Romeo et Juliette n’était qu’une sombre histoire de fesses, une attirance purement physique finissant de manière tragique à cause de bêtes principes romantique de l’époque ?

Car après tout, si on résume : Romeo ne jure que par une autre fille au début de l’histoire, puis il rencontre Juliette, la désir à cause de sa beauté et l’épouse pour pouvoir la sauter car, même si la jeune fille craque pour le bellâtre, elle refuse de donner sa virginité au premier venu sans une petite contrepartie. Une fois l’union consommée, les parent se mêlent de l’histoire et, en bons ados excessifs, les héros décident de se suicider.

Vu comme ça, c’est moins romantique.

Publicités

5 réflexions sur “Mythes et légendes

  1. Lizly dit :

    Bon, la documentaliste ne peut s’empécher de relever le « au début du roman ». tu voulais dire « de la pièce », je suppose.

    sinon, c’est exactement ce que j’expliquais à mes élèves l’autres jours. C’est comme ça que je « vends » Cyrano.

     

    Donc +1

  2. Julhya dit :

    Je suis d’accord : Shakespeare était un pervers ^^

  3. Buster Casey dit :

    Ton post a buggé…

  4. bbflo dit :

    bref, un histoire de cul comme tant d’autres… pas de quoi en faire un plat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s