Citations Dominicales part. 21

– Non
– Non ?
– Désolé, Non.
– Oh que si.
– La première fois qu’on s’est embrassés, c’était pas de cette façon. C’était pas comme ça.
– Mon pauvre, su tu commences déjà à oublier ce qui s’est passé deux mois plus tôt, dans un an, tu vas me confondre avec la boulangère. Techniquement c’était pareil. C’est juste l’émotion du premier baiser qui n’est plus là.
– Déjà ? Je crois que je préfère ma relation avec ma boulangère alors… elle est plus stable.

– Qui c’est celui-là ? Il n’a pas une tronche d’amoureux de la vie.
– Jean-benoit Grisemine… Un type qui veut initier l’idée du baroud d’honneur révolutionnaire. Il propose que les gens qui sont au bord de la mort à cause de diverses maladies, comme lui, tuent ou fassent une action d’éclat contre quelque chose qui les révolte dans la société.
– Joyeux bordel en perspective… et tu vas vraiment faire passer ça à la télé ?
– Non, celui-là n’est pas du tout dans le ton.
– Moi, j’aime bien celui du type qui veut écrire un roman depuis 20 ans mais il est tellement parano qu’il lit tout ce qui a été fait dans le domaine qui le concerne pour être sur de faire une oeuvre originale. Et il vérifie tellement tout qu’il n’a pas eu la temps d’écrire une ligne.


Les formidables aventures de Lapinot T.6 : Pour de vrai
de Lewis Trondheim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s