Crows Zero de Takashi Miike

Crows-ZeroA chaque fois que je me lance dans l’écriture d’une chronique, je fais un petit tour sur le net pour voir ce qu’on dit de l’oeuvre dont je vais parler. Chose rare, sur Crows zero, aucune des critiques que j’ai pu lire ne m’a parue satisfaisante : beaucoup on détesté le film et la plupart de ceux qui on adoré m’ont l’air d’être des individus capables de vénérer le pire des étrons pourvu qu’il vienne du Japon.

Inspiré par un manga non paru paru en France intitulé Crows (apparemment dans la veine d’un racaille blues publié il y a bien longtemps aux éditions J’ai lu) le film est en fait une préquelle à l’histoire développé dans la série papier. Crows Zero, c’est l’histoire de bandes rivales (et surtout de leurs chefs) qui se battent pour la suprématie dans leur lycée. C’est sur que le scénario peut paraître simpliste mais nous somme tous d’accord que la qualité d’un film ne repose pas uniquement sur la complexité d’une histoire mais aussi sur tous un tas d’autres éléments savamment dosés et mélangés (après tout, on peut résumer (presque) tous les grands films de l’histoire du cinéma en une seule ligne).

J’ai l’habitude de parler d’oeuvre que tout le monde pourrait apprécier mais cette fois ci c’est vrai que je chronique un film de genre. Pour savourer ce film il faut aimer (ou au moins accepter) les deux éléments de bases : premièrement, c’est une « adaptation » de manga et, par conséquent, l’atmosphère mangas est présente tout au long du métrage (humour japonnais, scènes de poseurs, émotions surjouées…) et, deuxièmement, c’est un film de baston ce qui implique un nombre conséquent de combats. Pour ma part, je suis très sensible à ce genre d’atmosphère donc j’ai d’emblée adhéré au film. Ceci dit, ma soeur et son mec, pourtant pas vraiment fans de mangas ont apprécié ce film, comme quoi, il n’est peut être pas destiné à un public restreint.

Une fois ces deux faits énoncés que dire sur le film en lui même ? Il est mis en scène par Takashi Miike ce qui reste un gage de qualité car, en effet, la qualité est au rendez vous. L’histoire est compréhensible et le jeu des alliances (et donc des différentes prises de pouvoir) est plutôt subtile même si on pourrait reprocher aux différents personnages de manquer un peu de profondeur (ce qui n’est pas mon avis : je dirais plutôt qu’ils ont des caractères typiques de mangas et par la même plutôt attachants). En terme technique la photo est excellente et la réalisation sait se montrer dynamique que se soit pendant les parties de dialogues (qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, sont très présente) ou pendant les combats. Les scènes de bastons restent d’ailleurs la points fort du film, toujours lisibles et vraiment très puissante. J’ai pu lire plusieurs fois qu’elles n’étaient pas chorégraphiées ce qui est totalement faux. Effectivement, elles ne sont pas spectaculaires dans le sens ou le film n’est pas sensé mettre en scène des experts en arts martiaux mais elles sont extrêmement bien penser en termes de combat de rues, de baston entre individus lambda.

C’est sur que ce n’est pas un monument mais, en terme de cinema de genre, ce crows zero fait vraiment partie des très bons films ayant vu le jour ces dernières années puisqu’il associe une intrigue bien menée, des personnages suffisamment bien définis pour qu’on s’y attache et des scènes de combat comme on en voit rarement misant plutôt sur la qualité de la réalisation et de la chorégraphie mise en place que sur les qualité de combattant des acteurs. Un très bon moment.

Ps : Ceci est ma chronique de réhabilitation n°1. La deuxième se chargera sûrement de défendre Chevalier et je pensais peut être tenter de laver l’honneur du Roi Arthur, c’est à dire des films pas reconnus à leur juste valeur. So, wait and see.

Publicités

2 réflexions sur “Crows Zero de Takashi Miike

  1. Papillote dit :

    Je n’ai pas vu celui-ci, Takashi Miike c’est quand même un peu trop hard pour moi ! (audition, c’est ma limite ! )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s