Sous le choc

J’avais beau le savoir et y être préparé ce soir, une seule chose tourne dans mon esprit embrumé et choqué : « cette fois ci, c’est vraiment fini ». Alors j’esquive, j’essaye de ne pas y penser,  de profiter de la soirée et surtout de reporter la prise de conscience à plus tard… pourquoi pas à l’an prochain ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s