Vaste culture

Il n’y a pas si longtemps j’avais dans la tête la chanson du générique Pecker. Malgré le fait que je vu ce film au moins cinq fois, je me suis rendu compte que je n’avais aucune idée de qui pouvait interpréter cette chanson (si vous voulez tentez de répondre à un blindtest dont je n’ai pas la solution, c’est ici. Et si vous poussez un peut plus loin que le générique vous pourrez découvrir la scène du « shopping pour les autres » ou pecker et son pote remplissent les caddies à la place des clients ce qui crée une certaine panique en caisse). Bon, John Waters et un taré bossant dans le milieu underground depuis des décennies, c’est peut être normal de ne pas avoir les même références culturelles que lui.

Mais, je me suis rendu compte que dans 99% des cas je ne connais aucunes des musiques utilisées dans les films. Avez vous déjà regardé un générique jusqu’au moment ou l’on voit apparaître la « playlist » est tous ces « performed by » un groupe inconnu ? C’est comme jeter un oeil dans les inrocks, musique classique ou rap mag, c’est rentrer de plein fouet dans une étendu musicale totalement inexplorée.

La culture dans son ensemble reste un énorme terrain sans cesse grandissant à défricher sans arrêt. C’est à la fois démoralisant et en même temps extrêmement positif et motivant.

On pense vraiment à tout et n’importe quoi quand on attend sur le quai d’une gare.

Publicités

2 réflexions sur “Vaste culture

  1. C dit :

    Je me dis la même chose à propos de la peinture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s