voila l’été

Les conversation de bar sont quelque chose de merveilleux car elle vous rappel sans cesse ce à quoi vous ne voulez pas ressembler.

Je plante le décors (mais non, pas avec un marteau. Je vous décris la scène si vous préférez.) : Samedi après midi, à la terrasse d’un bar à coté d’une table de 4 mecs sous une chaleur accablante. Des filles passent régulièrement devant le bistro plus ou moins court vêtues (en mode été quoi) et les commentaires (ridicules) vont bon train, comme dans un sketch des Inconnus : « oh putain, la bombe » ;  « celle la c’est quand elle veut » et ainsi de suite jusqu’à la fameuse exclamation « oh, celle la si tu la violes, y’a legitime défense » ponctuée par le rire gras de toute la table.

Ça fais peur de se dire qu’à notre époque il existe encore des gens qui pensent que si une femme se fait violer c’est quelque part un peu de sa faute. Selon moi, on vit dans une société civilisé ou même une femme qui sortirait nue avec un tatouage « j’aime le cul » sur chaque fesse ne devrait rencontrer aucun problème à partir du moment ou elle dit « non ».

Toujours est il que ce samedi, j’ai fais ma provision de lieux communs et d’idées débiles pour la semaine en même pas dix minutes.

Publicités

2 réflexions sur “voila l’été

  1. Céline dit :

    Excellente ta phrase d’accroche !Le reste est malheureusement vrai, mais je crois que ça n’a rien à voir avec la société : tant qu’il y aura des hommes et des femmes sur terre, on aura droit à ce genre de commentaires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s