Quand 8 devient n’importe quoi

Le principe de ce questionnaire c’est… qu’il n’y en a pas (à la base, ça tournait autour du chiffre huit mais soit il a été dénaturé soit la base était déjà branlante car, dire que ce questionnaire a quelque chose à voir avec le chiffre huit est aussi vrai que de dire qu’il reprend le chiffre 4 ou qu’il aime les oeufs brouillés) : il pose des questions auxquelles il « faut » répondre et c’est déjà pas mal.

1) Écrire huit vœux.

Un peu comme tout le monde j’aimerais qu’il n’y ai plus de guerres, de souffrance, de pauvreté, de famine, ni de maladie mais d’un point de vue plus égoïste, voici mes huit voeux :

– Posséder les mêmes aptitudes que Will Hunting. Je n’aimerais pas être lui (après tout ce temps j’ai appris à plus ou moins m’accepter), mais être un moi avec ses capacités à lui : lire extrêmement vite et mémoriser tout (et par conséquentetre vraiment très cultivé)

– Des journées de 38 heures. Avec toutefois des conditions restrictives : Travailler le même nombre d’heures qu’actuellement et des besoins en sommeille n’excédant pas 8 heures. Avec tout ce temps en plus, j’aurais peut être l’impression de ne pas voir ma vie me filer entre les doigts sans ne rien faire d’autre que le constater.

– Pouvoir lire les penser des gens. Pas vraiment pour connaître leurs secrets et leurs pensées cachées mais plutôt pour savoir comment réagir face au monde social qui m’entoure. Vous imaginez toutes ces relations que vous pourriez avoir sans faire de faux pas, sans mettre les pieds dans le plat ou passer complètement à coté de tout ?

– Je ne cracherais pas sur le fait d’être multi-milliardaire mais, dans un ordre d’idées plus décent, pouvoir chaque mois m’offrir sans trop réfléchir aux conséquences les différentes choses (livres, cds, dvds et le crédit pour une maison suffisamment grande pour tout contenir) dont j’ai envie serrait un soulagement et même un plaisir.

– Être beau. Ou plus précisément être séduisant. Je ne souhaite pas être une gravure de mode mais juste avoir un peu de classe et de charisme (ce qui impliquerait être un poil plus maigre, avoir plus de prestance (et donc de confiance en soi) et une autre tête).

– Savoir parler des tas de langues couramment. Surtout l’anglais.

– Une voiture qui roule bien. Allez, soyons fou, une voiture neuve. Une 207 pourquoi pas ?

– Être un peu moins moi de temps à autre, ça me reposerait : moins de stresse, moins de honte, moins d’angoisse.

C’est triste mais je me rends compte que j’ai utilisé mes voeux pour faire les mêmes que tout le monde (être beau, riche et intelligent). Finalement, c’est peut être un idéal universel vers lequel tout le monde tend. Pour info : je n’ai pas fais de souhait du genre « être heureux toute ma vie avec ma p’tite femme » parce que ça aurait été du gachi de faire un vœu pour une chose qui est déjà certaine et acquise.

2) Dire à quoi font penser les dix mots donnés.


Message
: Qu’ils soient texto, mail, facebook ou épistolaire, les messages sont un lien indispensable et plaisant avec mes amis et connaissances. Je n’ai jamais suffisamment de temps (à mon goût) pour en passer autant que je le voudrais avec les gens qui m’entourent et, l’échange de messages est un palliatif à cette absence.

Blog : Le mien, évidemment, mais surtout celui des autres. Avant, je surfais peu et uniquement dans un but « utilitaire » (achat en ligne, horaires de ciné…) puis, BusterCasey à créé son blog, j’ai obtenu l’adresse de celui de Lizly, j’ai commencé le mien et peu à peu j’ai dévié sur d’autres. Actuellement je suis régulièrement une dizaine de blogs et j’en découvre chaque semaine des nouveaux qui ont l’air bien : style sympa, bonnes idées, sujets intéressants, ton pertinent. Dernier en date, cette introduction d’une critique sur le hérisson (que je n’ai pas vu) : « Le hérisson c’est un peu le genre de films qui fait que le cinéma est comme un Marshmallow que l’on aurait fourré à la coke. On commence par mettre ce genre de film à la bouche pour goûter puis, en toute innocence, sans que l’on s’en rendre compte, on a vidé tout le paquet et on finit par faire le trottoir porte Dauphine pour s’offrir une autre dose« . Du coup, maintenant, le mot blog me fait penser à un vivier énorme que j’ai envie d’explorer.


Prix
: A mon avis, la hausse des prix, la crise, le temps qu’il fait, dans la politique c’est tous des pourris etc… relèvent de la discution au bar du coin. Ou d’un échange de lieux communs avec des personnes que vous ne connaissez pas trop. Pourtant, c’est amusant de constater que si un sujet met d’accord la totalité de la population française c’est le coût de la vie : la vie est chère, tout le monde le sait et tout le monde le pense. 


Scrap
:  Une activité que je ne pratique pas et qui ne m’intéresse pas du tout. Je suis très mauvais en activités manuelles (et je n’aime pas ça qui plus est) mais si je
devais consacrer mon temps à l’une d’entre elles, c’est sûr que ça ne serait pas le scrap.


Création
: Pour le coup, c’est mon blog. Je ne suis pas quelqu’un de très  imaginatif : je n’écrispas, ne compose pas, ne peins pas, ne photographie pas… en fait, je ne fais rien. Ma seule création c’est mon blog. Sinon, j’aurais plutôt tendance à me nourrir des créations des autres. J’en parlais à propos des blog (juste un peu plus haut) mais c’est vrai à un niveau plus général : j’ai besoin de livre, de musique, de magazine, de film.


Bonheur : Un quotidien. J’arrive à puiser du bonheur dans ma vie quotidienne, dans des tas de petites choses, dans les gens qui m’entourent ou dans des moments vécus. Mon bonheur se nourrit de peu mais souvent et je ne le vois pas du tout comme un but quasi inaccessible pour lequel il faut parcourir une route  semée de tristesse, de difficulté et de contrariété. Chanceux ou énorme travail sur moi ?

Enfant : Une échéance et des questionnements. Suis-je prêt à en élever un ? Pourrais-je tout lui sacrifier comme mes parents l’ont fait pour moi ? Serais-je à la hauteur ? Et si je l’élève mal ? Et si sa vie est pourrie ? Et s’il ne m’aime pas ? …. Bref, je partage les même angoisses que tout le monde je suppose. 


Passion
 : Une manière grandiloquente de voir et de penser l’amour (qui peut devenir tragique quand on les confond). Pourtant, selon moi, ce n’est qu’une fois la passion facile (due à la découverte, aux débuts..) disparus que l’on peut découvrir un amour plus vrai et une autre forme de passion, plus diffuse, plus constante (avec des enflamments épisodiques), mais tout aussi importante.


Vie
: Alors la, à part le générique d’un dessin animé des années 80 ou un article wikipedia sur les molécules, le taux de globules et les milieux favorables, je ne sais vraiment pas quoi dire. J’aime bien ce genre de question à peine générale, comme le mec qui vous retrouve sur facebook après 10 ans et qui vous envoie un message « quoi de neuf ? ».

Croix : Proche d’une idée qui s’apparente à celle de choix. Je pense en avoir débattu sur ces pages  : la vie est ponctuée (de manière plus ou moins implicite) de décisions à prendre, de choix à effectuer et, parfois de croix à faire.

3) Dire un mot sur ma tagueuse.

Je n’ai pas été tagué. On m’a accordé le droit de faire ce questionnaires dans les commentaires du blog de Lizly qui se trouve donc être, indirectement, ma tagueuse ainsi que ma petite soeur et la gestionnaire d’un blog souvent drôle et décalé, parfois émouvant et toujours interéssant

4) Taguer 8 personnes et les prévenir

Je ne connais pas huit blogueurs dans tout mon entourage. Les deux seuls que je côtoies ont déjà répondu : BusterCasey ici et Lizly . Par contre, comme d’habitude, ceux (ou celle) qui veulent compléter ce questionnaire et le publier dans les commentaires sont les bienvenus.

Publicités

2 réflexions sur “Quand 8 devient n’importe quoi

  1. Céline dit :

    J’aime bien ce genre de questionnaires et j’aime bien tes réponses, sincères, humbles et argumentées (adjectifs qui pourraient parfaitement qualifier ton blog tout entier d’ailleurs).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s