Macho macho men

Mais pourquoi dis-je « l’homme » quand je veux dire « les hommes » ? Pourquoi accepté-je si généreusement que les femmes portent une partie de la honte ? Qui sont les pilleurs des villes et fauteurs de guerre ? Qui massacrent l’innocent et écrasent le visage du pauvre ? Qui sont les esclavagistes, les pirates, les vandales ? Qui sont les chasseurs de sorcières, les inquisiteurs et les bourreaux ? Je ne peux pas les nommer tous ; mais je sais cela : quels que soient leurs noms, ce ne sont pas des noms de femmes. Si je travers un village brûlé, jonché de corps, je peux ne pas connaître la race ou la nation de ceux qui ont commis ce crime ; mais ai-je besoin de m’enquérir de leur sexe ?

Les mémoires d’Elizabeth Frankenstein de Theodore Roszak

Publicités

2 réflexions sur “Macho macho men

  1. Hepaistos639 dit :

    Ceci est un simple test pour corroborer les dires de Bustercasey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s