Qui perd gagne

Quel est le con qui a dit : « Une de perdue dix de retrouvées »

Certainement un petit malin qui a gentillement voulut remonter le moral d’un pote venant de se faire plaquer.

Malgré tout, non seulement je doute de la véracité de ces propos (et cette phrase est un doux euphémisme) mais, même si cette prophétie arbitraire se réalisait, qu’est ce que ça veut dire ? Est-ce la quantité qui compte ? Est ce que trouver rapidement quelqu’un d’autre est souhaitable ?

Je comprend bien l’idée qui rappel qu’il y a beaucoup de poisson dans l’océan mais je n’aime pas trop le concept qui réduit le célibat (et donc le couple) à une arithmétique froide et simpliste du genre 1 + 1 = 2 (et ce quelque soit le 1 utilisé pour combler l’équation, comme si toutes les personnes étaient compatibles et substituables).

Une de perdue c’est de la tristesse, de la souffrance, la peine, la douleur et des doutes, c’est la fin des moment passer ensemble, l’horreur de ne plus etre avec l’autre. Et dix conjointes potentielles immédiates ne changeront rien à ça.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s