Le monde de la musique

Une fois de plus, je suis étonné de voir qu’il y a eu suffisamment de personnes ayant eu suffisamment confiance dans cet album pour aller jusqu’à l’enregistrement, et surtout le produire et le diffuser. Bien sûr que les D-Prayvd se soit vu accorder une chance est tout à fait normal étant donné que le pays qui l’a engendré célèbre la médiocrité et fuit tout ce qui ressemble à de l’originalité. Aussi, le son fade et médiocre de D-Prayvd devrait-il rencontrer le succès en Amérique, vu que les gens ici se satisferont de n’importe quoi en matière de divertissement. Ça passe à la télé ; ça doit être bien, non ?

Erreur. Qu’une médiocrité et une banalité aussi totales puissent être condensées sous la forme d’un CD et lancées moyennant des centaines de milliers de dollars n’a rien à voir avec la qualité. Des groupes comme D-Prayvd (et ils sont légion) ou, plus précisément, les hommes d’affaires qui laissent prospérer ce genre de groupes, n’obéissent qu’à un seul critère : la quantité. Leur boulot consiste à minimiser les risques en favorisant la vente facile, et leur credo est « non à l’audace, oui au profit ». Et ces temps-ci, à en juger par leur production peu inspirée, les labels indépendants sont tout aussi coupables.

J’ai presque l’impression d’entendre la conclusion de la réunion qui a rendu possible la sortie de cet album.


– CADRE DE LA MAISON DE DISQUE : Vous me demandez de sortir quelque chose qui est globalement un assemblage de son prévisibles et inertes, des mélodies sans intérêt chantées d’une voix qu’on ne peut pas distinguer des huit autres chanteurs de groupes que vous imitez ouvertement ?

– CRETIN DE D-PRAYVD : Oui.

– CADRE DE LA MAISON DE DISQUE : Bien sûr ! Considérez-vous comme embauché !

Torturez l’artiste ! de Joey Goebel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s