Du cul et du foot

Il y a fort fort longtemps, quand j’étais un jeune et innocent étudiant, j’évitais soigneusement les blagues de cul, leurs préférant largement les blagues décalées ou absurdes, une sorte d’humour entre les deux minutes du peuple de Francois Perusse, Wayne’s World et le génie des alpages de F’murr.

Puis, j’ai commencé à travailler et force est de constater que mon humour, pour des tas de raisons que l’on pourrait resumer par un « trop grand décalage » (culturel, générationnel…), ne « passait » pas auprès de tous mes collègues de boulot.

Là ou mes amis salariés rechignaient à sourir à l’écoute de la blague du  schtroumpf qui se fait un bleu, ils s’esclaffaient pour celle des deux putes et, quand ils ne comprenaient pas une allusion musicale ou littéraire ils percutaient facilement celle du gros cartons qu’on met dans le trou…

Exit donc les blagues sophistiquées et débiles et bienvenue à un humour lourd mais universel, celui que tout le monde comprend, le ciment rigolo des relations sociales (en générale) et de travail (en particulier), les blagues de cul.

Ps : Et si en plus, vous pouvez parler foot, la vous sous intégrez parfaitement.vous vous intégrez parfaitement (merci Céline).

Publicités

4 réflexions sur “Du cul et du foot

  1. Céline dit :

    « Vous sous intégrez parfaitement » ?
    C’est un beau lapsus de clavier ça !!!

  2. Buster Casey dit :

    Non non, c’était bien l’idée de base.

  3. Moi, ce qui me manque, ce sont les citations de films. J’aimais bien notre habitude d’en placer partout dans les conversations…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s