Futurs non réalisés

A l’époque de la fac je vivais en chambre universitaire. Par flemme de sortir les poubelles (qui, précision le, dans les cités U se trouvent souvent être un petit sac plastique, comme ceux qu’on donnait il y a longtemps, dans les grandes surfaces) je réduisais mes nombreux emballages en miettes (et oui, les habitudes alimentaire d’un étudiant ne sont pas toujours excellentes) pour un gain de place évident.

Cette « activité » m’a value une drôle de réputation ainsi que quelques prédictions d’avenir en tant que maniaque, tueur en série, violeur de petite fille, égorgeur de pingouins bossus et même sociologue.

A ce jour, aucune de ces prévisions ne se sont avérées justes et en quittant la fac j’ai aussi abandonné l’habitude de déchirer les emballages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s