Religion etc…

Je tiens à préciser que si je ne crois pas en dieu, j’ai malgré tout le plus grand respect pour la foi des gens (quand elle n’est pas trop extrême). Ceci dit, j’ai trouvé le dialogue qui suit intéressant d’un point de vu rhétorique.

– « Qu’est ce que vous faites la dedans, vous aviez une réunion politique?
– A propos de la fatwah lancée sur cet auteur.
– Oh mon Dieu. Et ce sont tous des étudiants ?
– Oui, Zulma
– Et ils vont manifester en sa faveur ?
– Non. Pas en sa faveur. Je ne crois pas.
– Mais tu as dis que c’était des étudiants.
– Et alors ? Bien sûr que se sont des étudiants. Bon Dieu, quoi d’autre selon toi, des chefs d’entreprise ?
– Oh, seigneur, tu jure maintenant ? » Elle le regarda d’un oeil perçant. « Je ne t’ai jamais vu dans un tel état. […] Ils sont comme ça les étudiants d’aujourd’hui ?
– Certains d’entre eux.
– Les étudiants sont censé avoir des cerveaux, bon sang, non ?
– Qu’est ce que tu veux dire ?
– Ne hausse pas le ton avec moi. Je suis en train de t’expliquer que la religion est faite pour les masses, pas pour les gens intelligents. Les paysans et autres, eux, ils ont besoins de superstitions, sinon ils vivraient comme des animaux. Tu ne peux pas comprendre, tu as toujours vécu dans un pays civilisé, mais ces débiles ont besoins de règles de vie simples, sinon ils croiraient encore que la terre est en équilibre sur trois poissons. Je disais à une tête de linotte, une amie proche depuis des années, que ces histoires absurdes de religion m’irritent vraiment quand nous n’avons même pas de maisons, d’hôpitaux et d’écoles. Cette salope m’a giflé et m’a jetée dehors. Ils vont bientôt nous massacrer parce que nous pensons. Tu as arrêté de penser ?
– Non. Tu sais, un ami me disait : « Je ne crois pas en Dieu et je me suis souvent senti abandonné dans l’univers. L’athéisme peut être une terrible inquiétude. » Ces gens que tu as vu sont des gens simples. Nous devons respecter la foi des autres.
– Peut être, mais les intellectuels doivent savoir que ce ne sont que des conneries. »

Black album de Hanif Kureishi ed. 10/18 collection : Domaine étranger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s