Anecdote 20 : cycliste ou esclave ?

Vous aurez certainement remarqué qu’une certaine catégorie de la population relève une jambe de son survet (je ne parles pas des cyclistes qui ne veulent pas salir leur jambe droite en la frottant sur la chaîne mais plutôt des djeun’s de la mouvance rap). Cette mode vient, comme tant d’autres, des Etat unis et, elle avait, à la base, bien plus de signification que celle de vous faire passé pour un blaireau aux yeux de la majorité.

Lancée par les black et les latinos, ce phénomène visait à rappeler qu’ils sont des descendants d’esclaves et de bagnards. Ainsi, la symbolique du jogging relevé permettait d’évoquer leurs ancêtres qui portaient des fers à la cheville.

La question qui se pose, du coup, c’est que, à moins d’une inculture historique énorme, il ne me semble pas qu’il y ai eu d’esclavage de masse en France. Alors, pourquoi cette mode ?

Publicités

2 réflexions sur “Anecdote 20 : cycliste ou esclave ?

  1. Buster Casey dit :

    Mais tu réponds toi-même à ta question : il s’agit d’une mode ! Donc, cela ne nécessite ni culture, ni reflexion profonde (surtout chez nous).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s