A revoir

Musique écoutée : Birdy nam nam de Birdy nam nam

Dernier mangas lu : Berserk T.27 de Kentaro Miura

Dernier film vu : Tortue Ninja 2 : le secret de la mutation de MichaelPressman

Dans mon article A contre courant , je développais l’idée que la roue ne tournait pas forcement, que le bien n’était pas toujours récompensé pas plus que le mal sanctionné. Bustercasey m’a fais remarqué que, si la premier partie de mon post était intéressante, la deuxième quand à elle, rentrait dans un autre cliché : le monde est pourri, on ne s’en sortira jamais.

En me relisant, je constate qu’il a raison et que j’expose mal mon idée. Je ne pense pas que le monde sois pourri. En fait, statistiquement, le taux de reproduction des catégories sociales est proche de 85% (c’est à dire que vous avez 85 % de chance de vous restez dans la même classe social que vos parents). C’est de ça dont je voulais parler quand je dis que la société se reproduit, que malgré l’illusion de possibilités d’élèvement social ou financier, le monde reste a peu prés le même.

En gros, je me suis un peu enflammé. La société a tendance à se reproduire, les crimes sont parfois punis et d’autres fois non, les bonnes actions sont quelque fois récompensées et d’autres fois non : Tout ça pour dire que je ne crois pas à cette idée de balance universelle ou de karma… Par contre, je crois au hasard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s