Certitude

La Main se souciait peu des enfants. S’il avait été enfant lui-même, il n’en avait gardé aucun souvenir. Les moines Kir voyaient d’un mauvais oeil cet état d’innocence bienheureux et insouciant. Très tôt, chaque enfant était exposé aux dures réalités de la vie. Dans un monde sans dieux, les Kirs adoraient la seule certitude – la mort. La vie survenait par hasard. On ne pouvait ni l’éviter ni la choisir. Se réjouir d’un cadeau si louche était considéré comme un péché. La mort était la seule promesse, l’heureuse délivrance.

Les portes de la mort T.1 : L’aile du Dragon de Margaret Weis et Tracy Hickman ed. Pocket p.60

Publicités

2 réflexions sur “Certitude

  1. Aménothes dit :

    C’est un très très bon bouquin à lire absolument

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s