Amour et concessions

Musique écoutée : Alive or just breathing de Killswitch Engage
Dernier mangas lu : Hunter X Hunter de Yoshihiro Togashi
Dernier film vu : Vive la république de Eric Rochant

Pour moi, les deux piliers d’un couple c’est la confiance (tout se dire et rien ne se cacher) et les concessions. L’amour aussi, bien sur, mais c’est tellement évident que je ne le précise même pas. Quand je dis d’un couple, je sous entend mon couple car je sais que les critères indispensables varient d’un couple à l’autre. Or, si les concessions sont si importante pour moi, pourquoi est ce que j’ai autant de mal à en faire ?

Attention, je fais des concessions, des efforts de compréhension, un travail sur moi même… En bref, je lutte pour mon couple et de son coté elle fait la même chose. Personnellement, je n’ai jamais cru à la femme de ma vie, vous savez, l’amour transcendant, l’âme soeur prédestinée, la seule et l’unique. Pour moi, tout ça c’est de la connerie (désolé pour ceux qui y croit) presque autant que les pim’s nouvelle recette (oui, les petits génies qui détiennent pim’s ont créés une formule dans laquelle il y a moins de confiture et moins de chocolat… c’est prouvé scientifiquement comme le confirme ce lien : http://ligueantiskejaimepas.free.fr/visiteurs.htm#pims ). L’amour ça se construit. C’est pour cette raison que je ne crois pas aux coups de foudre ni à LA femme idéale, parce que l’amour c’est, selon moi, une relations qui se construit au quotidiens, une passion qui s’entretient tous les jours. L’amour vient avec le temps et se découvre en même temps que l’on apprend à connaître l’autre.

Dans cette conception il faut se battre pour l’autre, pas parce que l’amour est un champ de bataille mais, parce que c’est ça l’amour : donner le meilleur de sois même pour l’autre. Je sais que, en lisant cet article vous vous dite : merde, ça doit être hyper contraignant alors que non, parce qu’on y pense pas. C’est quand on réfléchit, on voit que ça se passe plus ou moins comme je le décris, qu’on agit ainsi de manière inconsciente. Et pourtant, j’ai parfois du mal à faire ces concessions. Ce sont des activités qui vous paraîtront simples, peut être même plaisantes mais qui me paraissent infranchissables. Pour moi aller danser en boite, chanter en karaoke ou bronzer sur la plage me pose autant de problèmes que si on vous demandez de chanter une chanson de barbelivien nu(e) sur une place bondé de monde. Mes psychoses, ma gène et le peu d’assurance que je place en moi font que ces activités banales s’érigent en murs insurmontable. Quand on dit que les complexes pourrissent la vie, c’est vrai. On peut lutter contre mais c’est long et on n’en sort pas toujours victorieux.

Mais quand ces complexes rendent la femme qu’on aime malheureuse ? C’est la merde ! On se remet en question, on se dit que finalement ce n’est pas grand chose, que pour elle on pourrait le faire. Se remettre en cause dans son couple c’est une activité régulière pour moi. Après tout, ces complexes font partie de moi et je n’arrive pas à les dépasser pour elle. Or c’est son bonheur qui
devrait m’importer plus que tout. Est ce que je suis apte à faire son bonheur ? Ne serrait elle pas mieux avec quelqu’un d’autre ? Finalement, le manque de confiance en soi ça vous vrille le cerveau dans tous les domaines de votre vie, non ? En tous cas cette incapacité à me dépasser pour faire son bonheur me pèse.

Est ce que le couple, au final, ce n’est qu’une suite de concessions, d’ajustements, de preuves d’amour, et de petites déceptions ? Dans scrubs, un des personnage explique, en parlant du couple que tous passent par les même épreuves et que ce qui différencie les couples qui réussissent de ceux qui échouent c’est l’investissement, l’attachement et les concessions (bon, il ne le dit pas exactement comme ça mais l’idée est là).

Bref, je vais arrêter ici avec ce post introspectif et chiant à la limite de la pleurnicherie. Je vous laisse avec une citation d’un homme plus malins que moi, Paul Léautaud : « Aimer, cest préférer un autre à soi-même »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s