Poupons et Brocolis

Musique écoutée : A natural disaster de Anathema

Dernier mangas lu : Gunm, last order T.9 de Yukito Kishiro

Dernier film vu : Pirates des caraïbes, le secret du coffre maudit de Gore Verbinski

Que connaissez vous de plus horrible qu’un poupon ? Certes, c’est moche ! Comme des tas de choses me direz vous : les tongs, les multiplats, les decos de valerie damido… Pourtant, le poupon s’auréole, en plus de la laideur inhérente à sa forme (c’est quand même un bébé en plastique!!!), d’une sorte de halo malsain. Ça fiche la trouille un poupon ! Laissez de coté la série horibilo-comique des chucky et concentrez vous sur la réalité. Essayez de visualiser l’image d’un poupon et ensuite cherchez au plus profond de vous ce que vous ressentez. Si ce n’est pas un début d’angoisse, c’est que vous êtes déjà passé de l’autre coté, celui des « brocolis » (ou alors, que vous avez un seuil de tolérance au dessus de la norme)

Ma théorie est la suivante : un poupon traumatiserait n’importe quel individu normalement constitué. Or, les parents, inconscients de perpétuer une tradition aussi ignoble que traumatisante, offrent des poupons à leurs chers petites têtes blondes. Les enfants, ne comprenant pas que les personnes sensées les aimer le plus au monde leur offre un présent aussi abominable sont obligés d’effectuer un inversement total des valeurs. De cette manière, ils évitent des séquelles mentales importantes et ils trouvent les poupons beaux et même amusants. Cependant, la contrepartie est rude : n’étant plus rattachés au « sens commun », ils se mettent à apprécier les brocolis et les pruneaux (légume et fruit qui sont à l’art culinaire ce que Boutin est à la politique).

N’oubliez pas, offrez des peluches et des legos à vos marmots.

Publicités

3 réflexions sur “Poupons et Brocolis

  1. Mimi dit :

    bonjour d’abord ^^, Bon c’est deja rassurant de savoir que je ne fais pas partie des broccolis, puisque je suis revulsée par tt ce qui peut ressembler a un humain en plastique (surtt les mannequins dans les magasin, burp ca me fais peur), je partage l’avis qui dis que c’est inhumain d’offrir ca a un enfant, quel avenir…, en tout cas je suis contente que Vincent m’ait passé ce lien, et j’espere que tu continuera parce que c’est vraiment sympa et original et que je viendrai regulierement lire ces petites chroniques ^^. Bonne continuation et bon courage .

  2. Papillote dit :

    j’ai toujours détesté les poupons aussi ! j’en avais un, enfin celui de mon frère (je récupérais beaucoup ces jouets) je ne pouvais pas jouer avec car il me répugnait. Je l’ai dit à ma mère, qui
    m’a dit de le descendre à la cave ! ça m’a marqué, comme si j’abandonnais un gosse… il y a pas longtemps elle m’a dit en voyant le poupon de ma nièce : « qu’est ce que c’est moche ces trucs sans
    cheveux ! » on est pas les seuls, tu vois !

    par contre j’adore les brocolis, ça croque, c’est trsè bon en flanc et en purée je trouve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s